Découvrir la liberté financière :

vivre ses rêves au lieu de rêver sa vie 

 

liberté financière vivre ses rêves

La plupart des gens rêvent leur vie au lieu de vivre leurs rêves.

Tout le monde est d’accord pour dire que la vie est un don précieux, et pourtant peu de gens sont réellement pleinement satisfaits de ce qu’ils vivent. Frustrations professionnelles, perte de sens, déceptions relationnelles … qu’est ce qu’on attend pour vivre pleinement ?

Comme dans The Bucket List de Robert Reiner, faudrait-il attendre de voir que nous sommes en train de tout perdre, pour enfin faire la liste de nos rêves et commencer à travailler à les réaliser ?

 

Et vous, que vous manque t-il pour commencer à réaliser vos rêves ?

De l’argent. Plus d’argent.

Si c’est votre réponse, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

La bonne nouvelle, c’est que non, ce n’est pas de l’argent qui vous manque.

La mauvaise nouvelle, c’est que ce qui vous manque est beaucoup plus difficile à acquérir que l’argent qui vous est nécessaire.

Mais heureusement, il y a un chemin bonus, qui vous permet de répondre aux deux points. Ce chemin, c’est celui de la marche vers la liberté financière.

La promesse qui accompagnent ceux qui ont atteint leur liberté financière est celle-ci : si vous arriver à gagner votre liberté financière, c’est que vous avez acquis les aptitudes qui vous seront nécessaires à l’accomplissement de vos rêves.

L’illusion du rentier

Pourquoi le statut de rentier fait-il autant rêver ?

Parce qu’il incarne, dans l’imaginaire collectif, la liberté financière. On le comprend comme le fait que le rentier est libre de vivre « comme il le veut », de « faire ce qu’il veut ».

Mais est-ce réellement vrai ? Est-ce que tout rentier peut vivre réellement comme il le veut ?

Pas forcément.

La preuve, c’est que les retraités sont des rentiers. D’un point de vue technique, il le sont effectivement : ils n’ont pas besoin de travailler pour s’assurer un revenu. Pourtant, nous les plaçons instinctivement dans une catégorie différente du statut de rentier, comme nous l’entendons dans son sens de « statut idéal ».

En réalité, le fait de « vivre comme il le veut » ne dépend pas du statut d’un rentier. Cela dépend de ce qu’il veut vivre.

Si ses objectifs de vie  (le fameux « vivre comme il le veut », « faire ce qu’il veut ») entrent dans le cadre de ses ressources financières, alors oui ! Ce rentier est « libre de vivre comme il le veut ».

Mais si ses rêves de vie sont différents, et nécessitent davantage de ressources, croyez-vous que ce rentier « fait ce qu’il veut » ? Trouvez-vous même que sa situation est enviable ? Croyez-vous qu’il est réellement heureux ?

Le statut social de rentier ne fait donc pas automatiquement du rentier quelqu’un qui a atteint la liberté financière.

A l’inverse, vous préférerez sans doute quelqu’un qui travaille, voire même qui a financièrement besoin de travailler,  mais qui est pleinement heureux dans sa vie. Ainsi, même si cette personne n’a pas (encore) le statut de rentier, elle a une vie qui correspond à ce qu’elle veut vivre. Dans ce sens, elle n’a pas de « problèmes d’argent », c’est à dire que ses ressources financières ne sont pas un obstacle à l’accomplissement de ses rêves.

Et elle est heureuse.

 

Qu’est-ce donc que la liberté financière ?

La liberté financière, c’est atteindre un niveau de ressources financières suffisant pour vivre heureux.

Ce n’est pas de disposer de sommes astronomiques, à ne plus savoir qu’en faire.

Ce n’est pas non plus pouvoir dépenser sans compter.

La liberté financière est beaucoup plus ambitieuse que cela. C’est un état global de vie qui vous apporte beaucoup plus de richesses que ce que peut vous procurer une ligne de compte bancaire copieusement garnie.

En quelques sortes, c’est votre rêve d’être rentier devenu réalité. Vous êtes « celui qui fait ce qu’il veut ».

Vous me direz que c’est un très beau concept, qui ne correspond pas du tout à votre situation.

Dans ce cas, vous êtes un heureux candidat pour vous mettre en marche vers votre liberté financière !

Vous allez découvrir que cette marche s’accompagne de plusieurs récompenses, mais voici la plus belle :

Marcher vers la liberté financière, c’est être heureux aujourd’hui.

Pas à la retraite. Pas quand vous aurez gagner au loto. Aujourd’hui.

Parce que vous reprenez la main sur votre vie, et que vous êtes en train de construire votre bonheur.

Ce point montre que la liberté financière se définit d’abord par un état d’esprit : c’est un style de vie, avant d’être un cadre de vie.

Vivre dans la liberté financière, c’est adopter un état d’esprit et développer un style de vie qui vous permet de reprendre le contrôle de votre vie.  Autrement dit, Vous commencez à marcher dans la liberté financière à partir du moment où vous menez la vie que vous avez choisie, pas celle que votre portefeuille vous a dictée. 

Mais alors, qu’est ce que le bonheur a à voir avec l’argent ?

Nous venons de voir que la quantité d’argent à votre disposition n’apporte aucune garantie de bonheur.

Pourquoi donc un site qui parle d’argent serait-il utile en quoi que ce soit à votre bonheur ? Il y a au moins 3 raisons à cela.

1/ Si vous voulez être heureux, vous devez prendre l’argent pour ce qu’il est, et pas pour ce qu’il n’est pas.

L’ argent est un seulement un outil, qui doit être mis au service de votre vie. Il est un moyen d’atteindre vos objectifs ; il ne peut pas constituer en lui-même un objectif de vie.

L’argent est un moyen de servir à votre bonheur, pas la définition de votre bonheur.

Vous pouvez en faire un objectif intermédiaire, comme une condition à respecter pour atteindre tel objectif, au service de telle vision. Mais vous ne pouvez faire de l’argent une vision pour votre vie.

Prenons un exemple : vous pouvez vous donner pour objectif d’épargner 20 000 € pour faire le tour du monde, dans le cadre d’une vision (un rêve) qui serait d’expérimenter une vie « nomade ». Le sous-objectif « argent » est ici au service de votre vision.  Et vous êtes en bonne voie pour que l’argent serve à votre bonheur !

Mais je n’ai jamais rencontré quelqu’un heureux pour la seule raison qu’il était en train d’épargner 20 000€. Ce sont les mêmes personnes qui ne sont pas plus heureuse une fois qu’elles disposent réellement de 20 000€. Parmi mes clients, j’ai par contre régulièrement rencontré des personnes riches d’argent, mais terriblement malheureuses.

Vous trouverez donc sur le blog tout ce qu’il vous faut savoir à propos de l’argent…pour être heureux.

2/ L’argent est partout présent

Quelque soit la définition de votre bonheur, c’est à dire quels que soient les domaines dans lesquels vous avez des rêves et voulez atteindre des objectifs,  la question de votre rapport à l’argent sera posé. Et vous devrez y répondre.

Imaginons que l’un de vos objectifs principaux soit d’avoir une vie de couple épanouie. C’est un objectif très ambitieux, car qu’y a t-il de plus global qu’une vie de couple ?

Pour atteindre pleinement votre objectif, vous allez chercher à être en phase avec votre conjoint dans tous les domaines que vous avez définis comme essentiels pour votre vie. Cela peut concerner la vie de famille (nombre d’enfants désiré), le niveau de disponibilité et d’indisponibilité espéré (combien de temps partage-t-on ensemble dans une semaine?), etc. Derrière chacun de ces domaines, se pose la question de l’implication financière. Le style de vie de famille (nombre d’enfants) pourra impliquer certaines obligations qui ne manqueront pas de modifier les charges financières du foyer… et peut-être de vous contraindre à renoncer à d’autres types de dépenses : cela passe du choix de payer un lit bébé plutôt que la dernière console de jeux vidéo, en allant jusqu’à celui de payer les études supérieures plutôt que de s’offrir le cabriolet de vos rêves.

Voici le type de questions que vous posera votre rapport à l’argent.  Et chacun de vos rêves vous posera la question de votre rapport à l’argent. Si vous n’avez pas clairement défini vos priorités, vous risquez, un jour, de ne plus supporter les implications générées par votre situation. Et d’échouer sur tous les tableaux…

Vous risquez de n’avoir ni une vie de couple épanouie, ni le cabriolet de vos rêves. Et même ceux qui refusent d’entendre parler d’argent (par exemple en adoptant un style de vie plus « marginal » ou « bohème ») se positionnent, jour après jour, face à cette question.

Consciemment ou inconsciemment, vous vous positionnez tous les jours dans votre rapport à l’argent.

Quelques soient vos objectifs de vie et vos rêves, vous avez tout intérêt à répondre à ces questions avec une pleine conscience.

Car au final, vous seul êtes responsable de mettre l’argent à votre service, ou pas.

Et en la matière, la règle est simple : si l’argent ne sert pas vos intérêts, il sert ceux de quelqu’un d’autre.

C’est pourquoi vous devrez également en connaître les règles du jeu.

3/ Connaître les règles qui régissent l’argent pour remporter la partie !

Gardez en tête que remporter la partie ne signifie pas avoir plus d’argent que tout le monde ni posséder le plus de choses, mais gérer votre argent de façon à atteindre vos objectifs de vie.

C’est pourquoi j’ai mis à votre dispositiongratuitement des articles qui vous disent ce qu’il faut absolument savoir pour comprendre tous les investissements. Ces ressources techniques sont faciles à comprendre et directement issues de mon expérience professionnelle de Conseiller en Banque Privée. Vous les trouverez dans la partie Les clés pour investir de mon blog, et dans le livre à télécharger gratuitement ici.

Elles vous permettront :

> d’être en mesure d’évaluer la qualité des conseils et des propositions de placements que votre banquier ou votre conseiller en gestion de patrimoine vous présente.

> d’obtenir les meilleurs propositions.

> de réaliser les meilleurs investissements.

 

A retenir

> La liberté financière est atteinte quand vous disposez des ressources nécessaires à la vie que vous souhaitez vivre.

> Ne tombez pas dans l’illusion du rentier.

> Mettez-vous dès que possible en marche vers votre liberté financière pour être heureux aujourd’hui.

> Traiter les questions relatives à l’argent et à la gestion de votre patrimoine est incontournable pour éviter de se tromper d’objectif de vie, et faire travailler le plus efficacement possible vos ressources en votre faveur. 

Découvrez ici les 6 mesonges qui vous éloignent de la liberté financière.

DISCLAIMER / AVERTISSEMENT

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. En aucun cas, les informations portant sur la gestion des finances personnelles, la gestion de patrimoine, les informations fiscales, immobilières, sur le crédit, sur les marchés financiers, sur la transmission, l’économie, la retraite ou encore les placements publiées sur le site www.qelinvest.co ne peuvent être considérées comme étant un conseil. Nous faisons tout notre possible pour maintenir les informations à jour, sans toutefois pouvoir le garantir aux internautes. Les informations publiées sur le site ne représentent pas une offre de produits ou de services pouvant être assimilée à un appel public à l’épargne, ou à une activité de démarchage ou de sollicitation à l’achat ou à la vente d’OPCVM ou de tout autre produit de gestion, d’investissement, ou d’assurance. La société QELINVEST ne saurait être tenu responsable de toute décision fondée sur une information mentionnée sur le site www.qelinvest.co. Avant toute décision, nous conseillons vivement les internautes à consulter un professionnel du conseil en gestion de patrimoine, ou du conseil financier. C’est justement l’objet du Service créé par la société QELINVEST, qui agit uniquement en tant que simple intermédiaire technique au sens de la loi pour la confiance en l’économie numérique du 21 juin 2004.

 

PROSPERES A TOUS EGARDS

Découvrez l'état d'esprit de ceux qui sont vraiment riches ! 

(80 pages)

 

Merci ! Nous venons de vous adresser un email pour télécharger votre livre.

Share This